Retour à l'accueil


LES TAKRAWBATES présentent...

...un nouveau Sport-Détente près de vous!

LE SEPAK TAKRAW


C'est le sport national en Asie du Sud-Est, notamment en Thaïlande et en Malaisie, qui se joue sur un terrain de badminton.
Deux équipes de 3 joueurs se renvoient la balle avec le pied ou la tête...

La douzaine de membres de l'Association Les Takrawbates (moyenne d'âge 40 ans!) se retrouve avant tout pour passer un moment agréable
loin des terrains de compétition et des salles de musculation!
Nous proposons également des rencontres/tournois, toujours amicales, contre d'autres équipes de Sepak Takraw!


Les entraînements se déroulent tous les vendredis de 20 à 22 heures au Gymnase Jacques Sturm
(entrée par l'école maternelle - 9, rue d'Upsal), à l'Esplanade, à Strasbourg.
Après les séances de découverte, une adhésion au club de 20 euros à l'année vous sera demandée.

Contacts: Aggée Lomo Myazhiom (06-89-85-04-36) ou Laurent Zingraff (06-81-99-60-45).

 

INFOS SUR LES TAKRAWBATES


Les infos sur le Sepak Takraw

Le terme SEPAK utilisé en Asie signifie "coup de pied", et le terme TAKRAW signifie "balle tressée". Le jeu consiste à faire passer une balle au-dessus d'un filet, en utilisant toutes les parties du corps, excepté les bras et les mains. Ce sport tient du jeu d'équipe en volley-ball et de la dextérité en football.

Son histoire en bref: Le Sepak Takraw est un sport d'origine asiatique qui a fortement évolué au fil du temps. On ne connaît pas l'origine exacte de ce sport. Seulement quelques repères : au 11ème siècle, le Sepak Takraw était énormément joué dans les pays du sud-est asiatique. Traditionnellement, les villageois formaient un cercle et devaient garder la balle en l'air aussi longtemps que possible. Aujourd'hui ce jeu en cercle reste très populaire dans cette partie du monde et s'est surtout développé en tant que "sport pour tous". L'esprit de communauté, valeur importante pour les Asiatiques, se manifeste dans ces échanges. C'est au 19ème siècle qu'apparaît un filet, il est placé dans la largeur du terrain et délimite celui-ci en deux surfaces de même longueur. Il fallut attendre 1965 pour voir ce sport se structurer véritablement avec la création d'une fédération : l'Asian Sepak Takraw Federation (SATAF), qui lui donne le nom de Sepak Takraw, et définit des règles de jeu précises. Plus tard, en 1996, est créé l'ISTAF (International Sepak Takraw Federation), qui permet d'institutionnaliser cette activité sportive et de la faire reconnaître au niveau international.

Pour plus d'infos sur le takraw, son histoire et ses règles, lire Christine et Yves Michel, Guide officiel du Sepak Takraw. Histoire, entraînement, règles du jeu, Strasbourg, Ed. Histoire & Anthropologie, 2003, 104 pages. Pour obtenir et acheter ce livre, merci de contacter l'association Les Takrawbates.


L'association

Créée en novembre 2001 à Strasbourg, cette association compte une douzaine de membres/adhérents.
Les entrainements se déroulent tous les vendredis de 20 à 22 heures au Gymnase Jacques Sturm (entrée par l'école maternelle - 9, rue d'Upsal), à l'Esplanade, Strasbourg.
Après les séances de découverte, une adhésion au club de 20 euros à l'année vous sera demandée.

Contacts: Aggée Lomo Myazhiom (06-89-85-04-36) ou Laurent Zingraff (06-81-99-60-45).

 

Les règles du jeu

LE TERRAIN DE JEU
Le terrain et le filet au Sepak Takraw sont les mêmes que pour le badminton.

CARACTERISTIQUES DE LA BALLE
Traditionnellement, la balle est faite en bambou tressé ou en rotin. En 1982, les balles tressées synthétiques sont lancées sur le marché par une grande marque et, depuis cettte date, la quasi totalité des joueurs de compétition utilise ces balles synthétiques. Par contre, la balle traditionnelle est toujours utilisée dans les villages. Son diamètre fait entre 40 et 43 cm, son poids fait entre 360 et 400 g.

LES REGLES DE BASE
Deux équipes de 3 joueurs. Dans chaque équipe, celui qui se tient au centre s'appelle tekong (c'est aussi le serveur). Les deux autres se placent plus à l'avant et sur les côtés, on les nomme apit kiri et apit kanan. Avant de commencer à jouer, les équipes choisissent soit le côté du terrain, soit d'avoir l'engagement (par tirage au sort). Si le premier service n'est pas bon, l'équipe a un deuxième essai (comme au tennis). Trois touches de balle maximum, sinon le point revient à l'équipe adverse. L'équipe gagnante du premier set, engage en premier, lors du second set, etc.
Le système de points : ce sport se joue jusqu'à 15 points; match en deux sets gagnants; l'équipe peut demander 5 minutes de pause avant la fin.


LES REGLES COMPLETES DU SEPAK TAKRAW, pour aller plus loin...

L'équipe et les joueurs
Chaque équipe (aussi appelée Regu) compte 3 joueurs. Un seul remplaçant est autorisé à rentrer pendant un match. Le joueur placé au centre du terrain qui exécute le coup de pied d'engagement au service est appelé le Tekong. Les deux joueurs placés à gauche et à droite du Tekong sont appelés respectivement ailier gauche et ailier droit.

Toss et choix du service
Le tirage au sort (toss) pour le choix entre le service et le terrain pour débuter une partie est joué avec une pièce de monnaie. L'équipe qui gagne le toss choisit le service ou le côté du terrain qu'elle désire pour commencer la partie.

Marquage des points
Une partie de takraw se joue en 2 sets gagnants. Un set est remporté quand une des deux équipes atteint 15 points. Si, lors d'un set, les deux équipes sont à 13-13, celle qui a atteint les 13 points la première, peut décider d'un mini-set en 5 points pour le gain du set. Si elles sont à 14-14, celle qui a atteint les 14 points la première peut décider d'un mini-set en 3 points ; sinon la fin du set sera jouée jusqu'à ce qu'une des deux équipes atteignent 15 points (avec 2 points d'écart). Une équipe refusant l'option d'un mini-set lors du premier set ne pourra pas avoir recours à ce type de confrontation lors du deuxième set en cas d'égalité à 13-13 ou à 14-14. Si chaque équipe gagne un set, un troisième set sera joué. Au cours de ce troisième set, lorsqu'une des deux équipes atteint 8 points, on procède à un changement de côté. Pour le gain de ce troisième set, le même système de marquage de points sera en vigueur que dans les deux premiers.

Positions des joueurs au service
Pendant le service, les ailiers doivent rester dans leur quart de cercle alors que le Tekong doit garder un pied à terre à l'intérieur du cercle de service. Les joueurs du camp adverse peuvent se positionner librement à la réception. Les positions les plus fréquemment adoptées sont les suivantes :
- Le Tekong se positionne devant le cercle de service.
- Les ailiers se placent en position latérale à environ 2 m du Tekong. Une fois l'engagement effectué, les joueurs peuvent se déplacer librement sur le terrain.

La partie
La partie débute dès que l'un des ailiers lance à la main la balle au Tekong. Celui-ci doit la renvoyer au pied dans le camp adverse. A la réception du service, les adversaires n'ont le droit qu'à 3 touches de balle. Si la balle va dans le filet avant la 3ème touche, elle est toujours en jeu (sauf pendant le service). Chaque équipe peut cependant renvoyer la balle dans le camp adverse sans avoir touché la balle 3 fois. Le même joueur peut utiliser seul les 3 touches de balle. Le jeu ne cesse que lorsque la balle a touché le sol ou qu'une faute a été commise par l'une des 2 équipes. Les joueurs sont autorisés à sortir des limites du terrain pour sauver une balle. Les points ne sont marqués que sur les services : l'équipe qui sert gagne le point si l'un des joueurs adverses fait tomber la balle au sol, la renvoie hors des limites du terrain ou enfreint une des règles du jeu. Si elle commet une faute, elle ne perd pas le point mais l'équipe adverse prend le service.

Le service
Au service, le Tekong doit garder un pied dans le cercle. L'équipe qui gagne le set conserve le service pour le set suivant. Au cours du 3ème set, l'équipe qui atteint le 8ème point sert après le changement de côtés.

Le jeu
Une fois en jeu, la balle peut être touchée par toutes les parties du corps à l'exception des bras (des mains jusqu'en dessous des épaules). La balle ne peut cependant pas être tenue ou portée par le corps. Une faute de main, intentionnelle ou non, est considérée comme une faute. Les touches de balle doivent être franches. La balle doit rebondir et non pas glisser sur le corps des joueurs. Dans les cas les plus fréquents, la balle est jouée par les membres inférieurs et la tête.

Touche de balle simultanée
Lorsque une balle est touchée simultanément par 2 adversaires au-dessus du filet, c'est le joueur de l'équipe en position de réception qui est considéré comme le dernier ayant touché la balle. Après une touche de balle simultanée, l'équipe chez qui la balle retombe bénéficie de 3 nouvelles touches de balle.

Jeu au filet
A l'exception du service, lorsque la balle touche le filet, le jeu peut continuer si 3 touches de balles n'ont pas été effectuées. Si la pression exercée par une balle smashée fait tendre le filet jusqu'à le faire toucher un joueur placé en position avancée, le jeu continue sans qu'aucune faute ne soit sifflée.

Fautes
Les cas de fautes sont les suivants :
- Si le Tekong ne garde pas un pied dans le cercle de service ou que son pied touche la ligne du cercle.
- Si le service est effectué alors que les ailiers ne sont pas dans leur quart de cercle ou qu'ils marchent sur la ligne de leur quart de cercle.
- Si au service, les autres joueurs se trouvent en dehors des limites du terrain.
- Si pendant le jeu, un joueur touche le filet ou les poteaux avec son corps ou ses vêtements.
- Si un joueur touche la balle avec sa main ou son bras.
- Si un joueur porte la balle.
- Si la balle glisse sur le corps d'un joueur.
- Si un équipe effectue plus de 3 touches de balle.
- Si un joueur passe son pied au-dessus du filet afin de contrer un adversaire.
- Si un joueur touche la balle dans le camp adverse.
- Si la balle touche le plafond ou le mur.